L’OURS GUÉRISSEUR – VIRGINIA PÉSÉMAPÉO BORDELEAU

L’OURS GUÉRISSEUR – VIRGINIA PÉSÉMAPÉO BORDELEAU

L’ours guérisseur est une sculpture en granit située à l’extérieur de la clinique de santé de Mistissini. Il s’agit d’une mère ourse accompagnée de son petit, pour signifier l’importance de cet animal dans la tradition crie. Le corps de la mère ourse est scarifié d’inscriptions en syllabique, de mots et dessins à connotation sacrée et de symboles de guérison.

L’artiste

D’origine crie et métisse, Virginia Pésémapéo Bordeleau est née en Abitibi-Témiscamingue en 1951. Elle est détentrice d’un baccalauréat en arts plastiques de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (1988). Poète, écrivaine et artiste multidisciplinaire, Virginia Pésémapéo Bordeleau développe à travers son œuvre un vocabulaire qui emprunte de la vision onirique, de l’intuition et de l’instinct. Sa pratique artistique est sensible dans laquelle famille, territoire, animaux mythiques et végétation forment un monde organique dans une énergie sans cesse renouvelée. Son travail a été présenté dans plusieurs expositions solos et collectives au Québec, au Canada, aux États-Unis, en France, au Mexique et au Danemark. En 2006, elle obtient le Prix à la création artistique du Conseil des arts et des lettres du Québec en région et en 2012, elle remporte le Prix littéraire de l’Abitibi-Témiscamingue pour son recueil Le Crabe noir. Ses œuvres figurent au sein de diverses collections publiques et privées dont celle de Loto-Québec et de l’Assemblée des Premières Nations du Québec. En juin 2015, elle assurait le co-commissariat de l’exposition Dialogue 2 présentée au Centre d’exposition de Rouyn-Noranda où elle y présentait en simultané le projet Le silence des ainés.

virginiapésémapéobordeleau.ca

L’ours guérisseur 
2002
Unité de vie de Mistissini
Sculpture en granit
Crédit photo : Maurice Achard

Partager