Chroniques du patrimoine bâti

Les Chroniques du patrimoine bâti remontent le fil du temps, des années 1920 jusqu’à aujourd’hui, en s’attardant au patrimoine bâti de Rouyn-Noranda. Elles ont été réalisées par le comité sur l’histoire et le patrimoine de Rouyn-Noranda.

Chronique 01 – Les témoins de notre développement

Chronique 01 – Les témoins de notre développement

S’il est une réalité devant laquelle nous sommes quotidiennement confrontés, c’est bien la ...
Partager
Chronique 02- Développement historique 1923 à 1930

Chronique 02- Développement historique 1923 à 1930

CONSTRUCTION À NORANDA Une fois la décision prise de procéder à la construction de la ...
Partager
Chronique 03 – Développement historique 1930 à 1950

Chronique 03 – Développement historique 1930 à 1950

Au cours de cette chronique, nous traiterons de transport dans les premières années puis, ...
Partager
Chronique 04 – développement historique 1940-1960

Chronique 04 – développement historique 1940-1960

Cette chronique est consacrée à la période s’étendant du début de la 2e guerre jusque vers ...
Partager
Chronique 06 – le patrimoine industriel de Rouyn-Noranda

Chronique 06 – le patrimoine industriel de Rouyn-Noranda

Tel que décrit dans les récentes chroniques sur le développement historique, les villes ...
Partager
Chronique 07 – le patrimoine religieux de Rouyn-Noranda

Chronique 07 – le patrimoine religieux de Rouyn-Noranda

Jusqu’au début des années 1960, une partie importante de la population de Noranda était ...
Partager
Chronique 08 – le patrimoine social et communautaire

Chronique 08 – le patrimoine social et communautaire

En 1951, la compagnie Noranda construit l’imposant Centre récréatif pour le céder, plusieurs ...
Partager
Chronique 09 – le patrimoine rural

Chronique 09 – le patrimoine rural

À la suite de la crise de 1929, les plans de colonisation fédéraux Gordon et Rogers-Auger, ...
Partager
Chronique 10 – le patrimoine de style Boomtown

Chronique 10 – le patrimoine de style Boomtown

S’il est un style familier aux habitants de l’Abitibi, c’est bien le style Boomtown. Il ...
Partager