EXPÉ-EXPO 67 – L’EXPLOIT DES CANOTIERS DU NORD-OUEST QUÉBÉCOIS!

EXPÉ-EXPO 67 – L’EXPLOIT DES CANOTIERS DU NORD-OUEST QUÉBÉCOIS!

 

Le ler juillet 1967 se tenait sur les berges du lac Osisko à Rouyn-Noranda le départ d’une grande expédition qui marquera l’histoire régionale. Dans le cadre du lOOème anniversaire de la Confédération canadienne, une équipée de 100 canotiers en provenance des quatre coins de l’Abitibi-Témiscamingue montait à bord d’une flotte de 50 canots blancs pour un périple de 1100 kilomètres, comprenant pas moins de 22 portages et échelonné sur 26 jours. Cette descente de la rivière des Outaouais menait l’expédition jusqu’à l’Exposition Universelle de Montréal.

 

10140010

 

Voyages historiques

Champlain, en 1615, remontait l’Outaouais jusqu’à Mattawa lors de son premier voyage à la baie Georgienne. En 1686, le Chevalier de Troyes, d’Iberville et leurs troupes empruntaient la même rivière pour rejoindre le lac Abitibi et de là descendre à la baie James afin de reprendre les forts anglais. Les canotiers de l’Expé 67 entendaient refaire une partie de ces mêmes voyages d’eau, mais en sens inverse.

Carte parcours2

Carte du trajet parcouru sur la rivière des Outaouais entre Rouyn-Noranda et Montréal.

dessin canot

Qui sont les Canotiers?

 

Écusson Canotiers - copie

Au début de 1966, l’Association des Canotiers du Nord-Ouest québécois, maitre d’œuvre du projet, rassemble autour de l’Expé 67 plus d’une centaine de sportifs âgés entre 16 et 53 ans. Amateurs de plein air, de chasse et de pêche, ils sont de tous les métiers et professions et proviennent de partout en région. De même nature, ils ont en commun l’esprit d’aventure, le gout du défi et du dépassement, la discipline de groupe et la détermination.

 

La préparation

Déjà, à l’automne 1965, les promoteurs du projet définissaient les grandes lignes:

  • un objectif de l00 rameurs regroupés en 10 équipes;
  • un plan de financement basé sur la commandite des canots (300 $ par embarcation);

Brochure p.4-5 - copie

Tout au long de l’année 1966, des comités de planification, de financement, de logistique, de communication, de cartographie et de sécurité sont en pleine action. Au cours de l’été, une équipe étudie le trajet et son plan d’eau, les portages et les lieux de campement. Elle établie en même temps les contacts avec les villes et villages le long du trajet en même temps qu’avec le Comité des relations extérieures de l’Exposition Universelle de Montréal et la Commission du Centenaire de la Confédération.

Le projet reçoit rapidement les appuis actifs des villes, des commerces et des associations de la région dans le financement des canots et dans une panoplie de services. La collaboration toute particulière de Radio-Nord Inc. contribue grandement à la création d’un enthousiasme régional autour du projet.

Enfin, au début de 1967, s’ajoute la collaboration du Club des Campeurs de Rouyn-Noranda qui est responsable des achats et de la distribution journalière des victuailles aux équipes de canotiers. Le dévouement et le travail professionnel des comités, grandement aidés par les appuis et collaborations de la région fait que tout est prêt pour le 1er juillet 1967.

La réponse des participants est si empressée et enthousiaste qu’au jour du départ, 112 canotiers sont présents au lieu de 100, prêts à mener 54 canots à bon port (au lieu de 50).

08Y,P124,P423-67-12

Le grand départ

devan texaco - copie

défilé majorettes - copie

Défilé dans les rues de Rouyn-Noranda, le jour du départ de l’expédition.

grand départ

C’est par un jour de pluie que les canotiers entament leur premier jour de pagaie, sous les encouragements d’une foule nombreuse réunie aux abords du lac Osisko à Rouyn-Noranda.

 

 

10130006 - copie

L’aventure commence raide avec de biens longs portages. Au loin, on peut encore voir les cheminées de la Noranda.

portage 2 - copie

De grands défis les attendent tout au long du parcours : berges difficiles, blessures, chaleur, moustiques, sans compter les 22 portages.

 

 

L’équipe de terre

campement

Tout au long du parcours, une équipe de terre assure quotidiennement le ravitaillement des troupes en nourriture et les soins nécessaires au bon déroulement de l’expédition : préparation des sites de campements, réparation des équipements, buanderie, soins médicaux. En tout, 26 personnes occupent un poste au sein de toute cette logistique.

 

canots aux écluses - copie

L’expédition a la chance d’être portée par le beau temps. Seulement deux jours de pluie sur 26 jours de trajet. Toutefois, les vents forts soulèvent parfois des vagues inquiétantes et les rameurs doivent être prudents pour ne pas chavirer. Chaque jour, on parcourt une moyenne de 42 km, mais la journée la plus ambitieuse aura été de 80 km.

Tout au long du parcours, les troupes sont accueillies par les supporteurs à leur arrivée au campement. Réceptions officielles, défilé de majorettes, soirées festives au bord du feu, tout ce qu’il faut de soutien pour donner bon moral aux canotiers.

 

L’arrivée

Expo 67 dessin - LR

 

10090042_modifié-1

 

Et l’Expé 67 est, comme prévu, sur les canaux de l’Expo le 26 juillet 1967 en route vers le Pavillon du Québec où elle était attendue. Sous les applaudissements chaleureux de la foule, les Canotiers franchissent la ligne d’arrivée. Entre l’épuisement et l’euphorie, c’est un moment chargé d’émotions, à la hauteur de l’effort exigé par cet exploit mémorable.

 

arrivée 1

 

 

La suite

canotiers Rouyn 2 - copie

L’Expé-Expo 67 a été l’occasion pour les Canotiers de mettre sur pied une école de canotage pour les adolescents. Les années qui suivirent firent découvrir aux jeunes rameurs les plus belles et imposantes rivières du Nord du Québec.

 

Officiers d’expédition

Yvan Beaulé, chef d’expédition

André Sabourin, aumônier et secrétaire

Maurice Bergeron, trésorier et superviseur aux achats

Roland Bilodeau, chef des services

Navigateurs

Louis Bertrand

Roch Boissonneault

Paul Carrière

Gérald Lapointe

Rameurs

Équipes de Rouyn-Noranda:

Les Radisson - copie

Norman Murphy, chef de groupe

Damien Boulanger

Gilles Brouillard

Jacques Coutu

Gaétan Dallaire

André Drolet

Yvon Jacob

Marquis Jacques

Gilles Lemay

Paul Lemay

 

Clifford Bélanger, chef de groupe

Jacques Beaulé

Gerry Fassett

Gaston Guimond

Paul Lachance

Jean Martin

Michel Paradis

Gaston Rail

Gilles Savard

Don Treilhard

 

Jean-Guy Boissonneault, chef de groupe

Roger Beauchamp

Maurice Bouliane

Willie Côté

Réal Hamel

Yvon Lahaie

Gerry Larivière

Raymond Lessard

Maurice Marceau

Jean-Louis Ménard,

Gérald Tremblay

Jean Villeneuve

 

Claude Dallaire, chef de groupe

Germain Allen

Eddy Camden

Harry Camden

Léo Carr

Francis Chevrier

Alcide Dumouchel

Michel Gagnon

Yvon Hardy

Eric Hillman

Camille Hould

Jérôme Lefebvre

Roger Paquin

Canotiers Amos - LR

L’équipe d’Amos

Claude Poissant, chef de groupe

Jean-Paul Berthiaume

Bernard Bourret

Paul Caron

Michel Lechevalier

Dominique Leclerc

Jacques Létourneau

François Meinier

Donald Murphy

Léonard Pomerleau

Jean-Guy Ricard

Jean-Paul Valiquette

 

L’équipe de La Sarre et d’Abitibi-Ouest

Marcel Campeau, chef de groupe

Marc-André Alain

Claude Bilodeau

Réginald Cayouette

Léon Chalifoux

Patrick Cleary

Alain Duval

Ghislain Gauthier

Patrick Hallé

Marcel Provencher

Yvan Robitaille

Guy Veillette

 

L’équipe de Malartic

Florian Francoeur, chef de groupe

Gustave Côté

Jean-Louis Dekeyser

Jean-Guy Gosselin

Guy Grenier

François Lefebvre

Réal Maranda

Roméo Roy

Jacques Veillette

Roland Veillette

 

Canotiers Senneterre

L’équipe de Senneterre

Jean-Guy Jolin, chef de groupe

Armand Duguay

Henri Fillion

Guy Garneau

Albert Groulx

Roland Jolin

Robert Lacasse

Jogues Lampron

Gaston Larivière

Michel Martel

Marcel Poirier

Patrick Prévost

 

L’équipe de Val-d’Or

Jean-Guy Langlois, chef de groupe

Jean-Marie Allard

Gérald Dumais

Camille Dupuis

Marcel Hamel

Robert Lafrance

Gérald Lapointe

Jean-Paul Lessard

Jean-Pierre Poirier

Hervé St-Pierre

Jacques Thériault

 

L’équipe de Ville-Marie et du Témiscamingue

Jacques Richer, chef de groupe

Rodolphe Adam

Gilles Caya

Paul Gibson

Roland Lefloic

André Marcotte

Aurèle Marcotte

Armel Perreault

Émilien Roberge

Étienne Watelle

 

Note : Les documents présentés ici sont tirés du Fonds des Canotiers du Nord-Ouest québécois déposé à Bibliothèque et Archives nationales du Québec à Rouyn-Noranda.

 

Partager